n° du téléphone mobile 07 50 63 13 77

merci d'être venu(e)s si nombreux(ses)
à notre Assemblée générale ordinaire
malgré la neige et le froid.

Quel que soit votre âge, Saint-mandéen ou non, surtout ne restez pas seul(e), venez nous rejoindre.

Quand on cherche de la convivialité à Saint-Mandé, c'est à La Passerelle qu'on la trouve.

Besoin de se dépenser, de bouger, de pratiquer une activité de plein air : c'est à La Passerelle.

Une activité intellectuelle : c'est à La Passerelle.

Discuter, partager, échanger devant un excellent café ou un thé et quelques gourmandises : c'est à La Passerelle.

Des jeux, une activité ludique, bridge, tarot, scrabble, atelier créatif : c'est à La Passerelle.

À La Passerelle, chacun trouve ce qui lui convient, y vient et y revient.

L'immobilisme n'est pas de mise à La Passerelle.

Tant qu’on espère la neige…

« Eau congelée qui tombe sur la terre, en flocons blancs et légers »

C’est la définition, donnée par le dictionnaire de l’Académie française, d’un phénomène météorologique d’une extrême banalité, qui touche une grande partie des pays du globe, certains pour de longs mois.

Un phénomène, dans nos pays tempérés, qui occupe les antennes dès qu’il pointe son nez : la neige va tomber, le trafic va être paralysé ... un beau sujet pour les radios-trottoirs !

Les chutes de neige restent toujours difficiles à prévoir dans le temps, elles n’ont jamais exactement l’ampleur annoncée, elles perturbent la vie quotidienne.

Des chutes que les enfants attendent avec joie et impatience, promesses de boules de neige (même petites), de glissades en luge, de construction d’igloo ... La neige fond vite par chez nous, il s’agit plutôt de rêves ou de mythes et les espoirs sont souvent déçus : les flocons tombés le matin ont disparu le soir, après la journée d’école ; ils se sont transformés en flaques glacées qui imprègnent les baskets et gèlent les pieds.

Mais est-ce qu’il n’y a que les petits qui espèrent la neige ? Est-ce qu’au fond de chacun d’entre nous, il n’existe pas un enfant qui aime le silence qui tombe sur la ville quand les flocons voltigent, le ciel qui se plombe tout à coup, la magie d’une ville transformée, le crissement sous les pas, puis la blancheur éclatante si le soleil pointe son nez ?

Un enfant qui se dit que c’est tellement exceptionnel, tellement époustouflant qu’on en oublie de penser au risque de glissade et aux trottoirs boueux qui nécessairement vont suivre.

Un enfant qui se dit que la neige, c’est un cadeau qui nous fait patienter jusqu’aux prémices du printemps …

 

Claire, février 2019.

Consulter les précédents éditoriaux.

visitez la page
programme du mois

pour connaître le détail de nos activités.

ne m'oubliez pas !

ah ! le café d'Irène ...