ATTENTION !
le n° du téléphone mobile
a changé, désormais c’est le

07 50 63 13 77

Quel que soit votre âge, Saint-mandéen ou non, surtout ne restez pas seul(e), venez nous rejoindre.

Quand on cherche de la convivialité à Saint-Mandé, c'est à La Passerelle qu'on la trouve.

Besoin de se dépenser, de bouger, de pratiquer une activité de plein air : c'est à La Passerelle.

Une activité intellectuelle : c'est à La Passerelle.

Discuter, partager, échanger devant un excellent café ou un thé et quelques gourmandises : c'est à La Passerelle.

Des jeux, une activité ludique, bridge, tarots, échecs, scrabble : c'est à La Passerelle.

À La Passerelle chacun trouve ce qui lui convient, y vient et y revient.

" L'immobilisme n'est pas de mise à La Passerelle.

Aussi dans un souci d'apporter toujours plus de diversité dans les activités à nos adhérents, toute personne souhaitant participer au bénévolat et proposer une ou des idées nouvelles est la bienvenue. "

 

Saint-Mandé ?

Il y a neuf ans, désirant quitter mon logement parisien, je me vois proposer un logement à Saint-Mandé, pas possible passer le périphérique pas question...

Bon, ne voulant paraître trop stupide, j'accepte au moins de voir la ville, et là, avant de voir le logement, je suis sous le charme et me voilà saint-mandéenne.

Mais que faire dans cette ville, je décide de prendre contact avec La Passerelle.

Je fus accueillie par Irène qui me propose un café.

Un quart d'heure après je devenais adhérente.

Ma première réunion, celle-là on ne l'oublie jamais, c’était des danseurs de tango, une dame me fit asseoir à côté d'elle pour faire connaissance, il s'agissait de Jeanne.

Par la suite, il y eu un repas et là ce fut Anne qui se mit à ma disposition.

Voilà le plaisir d'être à La Passerelle ce lieu convivial, l'amitié c'est très important pour éviter l'isolement, partager nos richesses tant intellectuelles, que manuelles et sportives sans oublier nos chers repas.

Les conférences, les lectures notamment celle autour de Molière faite par Catherine, quelle richesse, les jeux, etc...

Je remercie globalement les bénévoles qui se dépensent sans compter pour que La Passerelle reste un lieu de joie, d'entente, comme dit la pub " un lieu de tendresse dans ce monde de brutes ".

Je remercie aussi globalement les adhérent(e)s pour leur vivacité, leur bonne humeur, je pense en particulier à Jeannine je ne peux pas citer tout le monde, mais vous êtes " l'âme " de ce lieu.

Marie MONVOISIN, avril 2017.. 

Consulter les précédents éditoriaux.

visitez la page
programme du mois

pour connaître le détail de nos activités.

ne m'oubliez pas !

ah ! le café d'Irène ...